Tournée des St-Hubert de Mylène et Denis!
Restaurant ouvert Précédent 007/089 Suivant
Drummondville
Photo du restaurant et prêt pour la photo suivante
Drummondville
125, boul. St-Joseph
J2C 2A5
819-477-6622
Nom chez St-Hubert.com
Drummondville
Date de la visite 2016/07/06
20:44:48
Montant de l'addition 62.94 $
Mylène Denis
Look extérieur 9 9
Look intérieur 9 9
Nourriture/service 8 7.9
NOTE FINALE 8.65
Scan de la facture
Image de la facture
Photos
Image du restaurant
Localisation
Localisation sur une carte du restaurant
Résumé de la visite
Texte résumant la visite
Info chez St-Hubert.com
Info chez St-Hubert.com
Image de la facturePhoto du restaurantPhoto du restaurantPhoto du restaurantPhoto du restaurantPhoto du restaurantPhoto du restaurantPhoto du restaurantPhoto du restaurantPhoto du restaurantPhoto du restaurantPhoto du restaurantPhoto du restaurant
Résumé de la visite:
Ouais bien aujourd'hui je suis un peu déçu. Après être allé à Dolbeau-Mistassini il y a quelques jours, j'étais tout heureux aujourd'hui pour aller manger au St-Hubert le plus près de chez moi. Le restaurant St-Hubert de Drummondville rouvert il y a un an en formule "vrai restaurant", pas juste un Express... On le gardait pour la fin! Même s’il était à deux pas et que nous aurions pu y aller depuis quelques mois, on le gardait pour le dessert. Ces dernières semaines nous étions plutôt allés à Moncton au Nouveau-Brunswick, à Buckingham en Ontario, à St-Lin dans les Laurentides puis Dolbeau au Lac St-Jean. Là, aujourd'hui, c'était "facile". On avait juste à aller dans notre cours et c'était le dernier St-Hubert à visiter pour compléter notre tournée de tous les St-Hubert... J'étais là, assis à table avec le iPOD qui se connectait tranquillement sur Twitter. Je me voyais déjà en train de taper "Ça y est! Au dernier St-Hubert de notre Tournée, Drummondville PQ!" quand soudain... Kossé que je ne vois-t’y pas sur le fil twitter de St-Hubert… Un message paru à 10h ce matin 10h… "Le #StHubert Express #Edmundston, situé sur la rue Mahsus, a fièrement ouvert ses portes ce matin! #NouveauBrunswick". QUOI!!! NOOOOONNN!
Heureusement, exceptionnellement pour l'occasion de cette "supposée" conclusion de tournée de St-Hubert, nous étions allés là avec un couple d'amis. Le plaisir de leur compagnie nous a un peu aidés à oublier notre peine de ne pas pouvoir annoncer qu'on avait tous fais les St-Hubert. On ne peut toujours pas dire qu'on les a tous faits, mais bon... C'est un de plus tout de même alors allons-y comme pour les autres! Je vais essayer de ne pas être trop chauvin cette fois et ne pas trop favoriser "mon" St-Hubert, celui le plus près d'où j'habitude.
Ce St-Hubert est TRÈS bien situé. Drummondville est au milieu de Montréal-Québec sur la 20 et quand tu sors à la sortie 177, arrivé au premier feu de circulation à même pas 200 mètres, virage à droite, même sur le feu rouge, et ensuite même pas 50 mètres, encore virage à droite et tu es dans la cour du St-Hubert! Tu as même un Esso pour faire le plein au passage si tu as besoin. Pour le stationnement il n'y a pas de problème non plus: il est immense! Tu as du stationnement à l'avant, à l'arrière, sur le côté, de l'autre côté de la rue Robichaud, cul-de-sac, moins passante sur le côté, encore du stationnement! Il y a dix ans ils avaient une très grosse enseigne très haute le long de la 20. Mais ce n'est plus le cas maintenant. Sans doute pour respecter un règlement municipal d'urbanisme, maintenant tu peux quasiment monter dessus avec un escabeau de six pieds... J'exagère à peine. Je l'aimais moi la grosse et grande enseigne à six cents pieds de haut!
Pour la bâtisse c'est une nouvelle construction. Ils n'ont pas juste repeinturé la vieille bâtisse à lucarnes: c'est une nouvelle bâtisse. Elle a bien le nouveau look des années 2015 des St-Hubert avec un mélange de petites briques grises de différentes intensités avec des sections en genre de clabord brun clair. On est loin de leur toit pyramide aztèque comme dans le temps! Quoi qu'à Drummondville, avant, c'était plus un look maison Canadienne avec lucarnes. Les éléments de bordure sont en noir foncé. Puis pour l'entrée principale de la salle à manger, on a des poutres verticales de bois carré qui annonce un caractère chaleureux quand tu vas entrer. Et c'est le cas! Les gens qui entrent pour les commandes à emporter rentrent dans un coin de la bâtisse et ceux pour la salle à manger, dans un autre coin. Une fois entré, tu ne te poses pas la question où faire la file pour quoi.
À l'intérieur, pour où manger, il y en a pour tous les goûts. Tu peux manger à la terrasse (bon OK, techniquement c’est à l'extérieur). Tu as ensuite le resto-bar où tu peux manger assis au bar, ou bien sur de belles banquettes ou bien finalement sur une table carrée avec des chaises droites rembourrées si tu es plus traditionnel. Puis tu as des coins plus intimes ailleurs où la musique est moins forte et que tu n'as pas le soleil qui se couche dans la face non plus. Les teintes de bruns sont un peu partout en dedans et moi j'aime ça. Tu es dans un restaurant après tout, pas dans une cafétéria ni une garderie. Au début j'étais déçu qu'ils n'aient pas remis les sculptures sur bois de Jean-Julien Bourgault qu'il y avait dans le restaurant précédent. Mais à la réflexion c'est une bonne chose. Ils ont un décor un peu "cosy" et s’ils avaient mis tous les gros tableaux de bois, ça aurait été surchargé et ça n'auraient pas fait une bonne combinaison. Par contre, ils en ont mis à l'entrée pour le clin d’œil sans doute au nostalgique et c’est une bonne idée!
Pour le service, il n'y a rien de majeur à rapporter. On a bien manger et manquer de rien. Il y a eu cependant des petites choses cocasses. Il y a eu le fait qu'à notre arrivée le visiblement "très" jeune hôte à la réception n'avait pas l'air à accepter de nous accorder la belle banquette dans le coin du resto-bar. Fallait être six ça l'air mais nous n'étions que quatre. Mais j'ai l'impression qu'on a comme fait semblant de ne pas comprendre et finalement on a pu s'assoir dans le coin comme on voulait. Puis plus tard, avant même que nous ayons commandé, le petit hôte de tantôt nous a reprise deux des quatre menus. C'est vrais qu'ils étaient déposés sur la table et que deux personnes savaient ce qu'ils commenderaient mais c'est drôle de ramasser les menus avant la commande. Puis il y a eu le fait que la serveuse par deux fois a comme voulu m'enlever mes assiettes alors que pourtant je n'avais pas fini de manger. C'est vrai que j'étais peut-être trop concentrer à parler et j'en oubliais de piger dans mon assiette un peu pour manger. Puis on a été bien déçu non plus de ne pas pouvoir commander de shortcake aux fraises parce que... bon… ça l’air que c’est fini. Mais au final, la serveuse qui s’est occupée de nous a eu la gentillesse de nous prendre en photo. J’avais oublié d’activer le flash sur l’appareil et elle a eu la patience de me le signaler, d’attendre de réparer le tout, de cadrer pour que notre invité en image Borislav soit sur la photo, etc. Bref, pour tout ça elle a réchappé le tout!
Finalement, ce fut une belle petite soirée.
Note: À Drummondville nous avions jadis un beau restaurant. Il y a eu comme un conflit avec la direction et les serveurs et ça a fini par fermer. Ils ont rouvert au même endroit, mais en format Express. Puis quelques années plus tard, ça rouvre encore en restaurant traditionnel. On a tout séparé ça en trois éléments distincts sur notre site.
Restaurant ouvert Précédent 007/089 Suivant
Drummondville