Tournée des St-Hubert de Mylène et Denis!
Restaurant ouvert Précédent 127/156 Suivant
Québec/Charlesbourg
Photo du restaurant et prêt pour la photo suivante
Québec/Charlesbourg
7352, boul. Henri-Bourassa
G1H 3E4
418-624-1234
Nom chez St-Hubert.com
Charlesbourg
Date de la visite 2005/09/28
22:09:01
Montant de l'addition 29,91 $
Mylène Denis
Look extérieur 7.5 8
Look intérieur 7 7.75
Nourriture/service 0.5 0.5
NOTE FINALE 5.208
Scan de la facture
Image de la facture
Photos
Image du restaurant
Localisation
Localisation sur une carte du restaurant
Résumé de la visite
Texte résumant la visite
Info chez St-Hubert.com
Info chez St-Hubert.com
Image de la facturePhoto du restaurantPhoto du restaurantPhoto du restaurantPhoto du restaurant
Résumé de la visite:
Voilà certainement, du moins au moment où ces lignes sont écrites, l’un des St-Hubert où le service a été le plus médiocre de plus que nous faisons notre tournée des St-Hubert. C’est drôle. Des fois on voit cela dans des films des espèces de critiques culinaires qui sont désabusés et hautains qui se sentent supérieurs et qui critiquent au lieu de se réjouir de la nourriture qu’on leur a préparé et la manger avec appétit. J’ai peur qu’on nous perçoive un peu comme ça mais bon... Il faut bien continuer ce qu’on a entrepris et si nous trouvons que le service n’a pas été très bon bien il faut le dire...
D’abord disons d’entrée de jeu qu’il manquait franchement de personnel à bord. J’ignore combien il y avait de serveuses pour nous tous dans le restaurant mais il n’y en avait franchement pas beaucoup. Je crois qu’un tout et partout il y en avait une ou deux crime! Et encore, l’une d’elle était au bar et elle venait faire son tour parfois pour aider l’autre. Cependant, franchement, elles pompaient l’huile comme on dit!
Est-ce qu’on commence les points négatifs? Je n’ai pas eu deux cup de sauces mais bien un, on ne m’a pas proposé une 2e liqueur, Mylène a eu son café après 45 minutes quasiment, le service a été hyper long, etc. C’est surtout ça qui a été plate : la lenteur du service. C’est difficile d’en vouloir à la serveuse personnellement car elle ne savait pas où donner de la tête tellement il y avait de monde et qu’elle ne fournissait pas... Me semble qu’ils auraient du appeler du renfort, c’était archi-lent. On entendait murmurer cela aussi, ce n’est pas juste nous autres qui pensait cela...
On serait tenter de penser que les serveuses sont innocentes là-dedans étant donné qu’elles ne fournissaient pas mais voici ce qui est arrivé à la fin. Je me suis levé pour aller payer directement le temps qu’elle poinçonnait notre facture. J’ai fait cela pour ne pas à avoir à attendre une demi-heure encore qu’elle revienne à notre table. J’ai payé avec ma carte de crédit le montant exact le temps que Mylène, elle, laissait le pourboire sur la table. J’avais signé mon coupon et m’en retournait avec Mylène sous le bras et les gâteaux dans le sac sous le bras de Mylène. Et ne voilà-t-y pas la serveuse courir après nous autre dans le portique « Monsieur! Monsieur! Mais le pourboire n’était pas inclus dans la facture... » Hum... Ce qui est arrivé c’est que nous avons laissé les 4$ de pourboire sur la table comme on fait pratiquement toujours sauf qu’entre temps, entre le moment que nous avons payé au comptoir et le moment où la serveuse est allée voir à notre table si on avait laissé le pourboire, l’autre serveuse a ramasser notre table, et donc le pourboire que nous avions laissé!!! Mais nous avons trouvé cela « petit » que la serveuse nous court après pour son pourboire. Non mais crime, elle suffisait à peine à la demande des clients, mais pour aller courir son pourboire, ça, elle avait le temps... Non mais c’est sûr que ce n’est peut-être pas de leur faute si elles n’étaient pas nombreuse mais avouez que c’est quand même ironique que dans des circonstances où tout le monde attendait, elles avaient le temps de vider une table alors que personne n’attend à la porte, que l’autre ait le temps de regarder la facture, retourner à la table voir qu’il n’y a pas de pourboire et ensuite courir après nous pour avoir le culot de nous dire « Monsieur! Monsieur! Mais le pourboire n’était pas inclus dans la facture »... En tous cas, on a trouvé ça « petit ».
En y repensant, il me vient à l’esprit une petite théorie mesquine : peut-être que ces serveuses assoiffées de pourboire volontairement n’appelait pas de renfort et tentaient désespérément elles-mêmes de se « garder » tous les clients à elles seules s’accaparant ainsi du maximum de pourboire... Hum... C’est méchant hein? En tous cas, c’est à se le demander peut-être...
Restaurant ouvert Précédent 127/156 Suivant
Québec/Charlesbourg