Tournée des St-Hubert de Mylène et Denis!
Restaurant ouvert Précédent 033/156 Suivant
Longueuil/Cousineau
Photo du restaurant et prêt pour la photo suivante
Longueuil/Cousineau
5885, boul. Cousineau
J3Y 7P5
450-443-8774
Nom chez St-Hubert.com
St-Hubert (Cousineau)
Date de la visite 2005/10/15
19:56:17
Montant de l'addition 38,01 $
Mylène Denis
Look extérieur 7.5 7
Look intérieur 7 6.875
Nourriture/service 7.5 6.5
NOTE FINALE 7.062
Scan de la facture
Image de la facture
Photos
Image du restaurant
Localisation
Localisation sur une carte du restaurant
Résumé de la visite
Texte résumant la visite
Info chez St-Hubert.com
Info chez St-Hubert.com
Image de la facturePhoto du restaurantPhoto du restaurantPhoto du restaurantPhoto du restaurantPhoto du restaurantPhoto du restaurantPhoto du restaurant
Résumé de la visite:
Pour notre 33e trophée de chasse ce fut le St-Hubert de St-Hubert. En ce pluvieux samedi nous sommes allés visiter la Grande Bibliothèque de la Bibliothèque Nationale du Québec à Montréal. Puis en revenant, nous voulions visiter un St-Hubert et ce fut fait! Ce qu’il y a de différent des autres un peu c’est que nous avons dû compter que sur nous et les cartes routières que nous avions dans l’auto à ce moment. En effet, le petit Pocket PC a été inutilisable parce que d’une part la batterie était morte, et ça je le savais en partant. Puis d’autre part, pour une raison encore inconnue pour l’instant, le chargeur dans l’auto pour cela ne marchait pas... Ce qui fait que nous y sommes allés au pif. Nous avons un peu « taponné » à tourner un peu partout mais finalement nous sommes parvenus à le trouver et nous y avons bien mangé.
Mylène a fait changement cette fois-ci car elle a pris des côtes levées. Elle les a trouvées excellentes et elle a même répété cela plusieurs fois. Cependant, en s’en revenant, elle s’est plainte de maux de ventre alors je ne sais pas trop pour l’instant si elle va baisser la note!
L’allure externe du restaurant était bien correcte. C’est un St-Hubert aux formes carrées à l’extérieur. Il n’a pas l’allure ancien du tout ni trop moderne non plus. C’était certainement le St-Hubert avec l’enseigne la plus grande la plus basse... Je veux dire par là que l’enseigne était très basse et parmi les basses enseignes c’était certainement la plus grosse parmi les basses! Peut-être que d’autre St-Hubert ont d’aussi grosses enseignes mais elles sont sûrement plus haute... Celle-ci était basse et avait l’air d’un géant. C’était un peu bizarre. Puis encore concernant l’affichage, le nom de « St-Hubert » écrit au-dessus du restaurant était visible mais pas facilement voyable entièrement... Je ne veux pas trop faire le critiqueux mais imaginez que l’enseigne soit à 3 pieds en hauteur du toit mais à six pieds du bord... Elle est trop reculée... D’à terre on ne voit surtout que le haut des lettres... De la route on voyait mieux alors j’imagine que c’est ce qui prime.
Pour l’apparence intérieur bien il n’y a rien à se pitcher sur les murs... Ce n’est pas « laid » comme décor mais ce n’est pas « extra » non plus. Je dirais dans la moyenne basse mettons. Les lampes au plafond étaient originales cependant. Des genres d’abat-jour cubique. C’était assez original. Dommage que certaines étaient brûlées et n’éclairaient pas... Puis ce n’est pas uniquement CE St-Hubert mais crime que ça arrive souvent depuis quelques temps que je réalise que l’espace pour manger dans un restaurant n’est pas ce qui occupe 80% de la place totale comme je l’aurais cru... Dans le vestibule à l’entrée je regardais le plan du restaurant pour montrer les sorties d’urgence et crime que l’espace des salles à manger est petit par rapport à la superficie totale du restaurant...
Pour le service nous avons été servis par une jeune et jolie demoiselle. Elle avait un sourire d’accrocher au visage en permanence. D’ailleurs, je me suis surpris une couple de fois à avoir l’air bête en attendant, genre être acotté mes poings dans la face puis elle, elle arrivait tout le temps en faisant son sourire et tout m’assurant que ça ne sera pas long, etc. Elle avait aussi de longs cils et battait des paupières rapidement, c’était joli ça aussi. Bref, tout pour faire en sorte que ce joli minois m’ensorcelle et me fasse donner une belle note pour le service... Mais il faut garder les pieds sur terre : bien que cela était inutile, il n’y avait pas de couteau sur la table, je n’ai eu qu’un cup de sauce fruité pour mes 4 côtes levées puis pour les napkins il a fallu que Mylène ramène des essuie-mains de la salle de bain... Mais ce n’est pas si pire que cela. C’est sûr qu’on ne donnera pas un dix mais elle faisait son possible et courrait quand même partout. Elle ne s’est pas trompée dans la commande, elle était quand même rapide et anyway, elle n’avait pas l’air bête mais bien gentille, souriante et attentionnée.
Cependant, en quittant, nous avons vu une femme à la table voisine se plaindre au gérant du service qui laissait apparemment à désirer. Elle a dit qu’elle avait attendu 50 minutes, qu’elle avait dit à la serveuse de faire ça vite et que ça avait été long, elle a dit que sa bière n’avait pas beaucoup de bulle, etc. Alors que pourtant par TROIS fois elle a interrompu la serveuse qui prenait notre commande, elle n’était pas encore satisfaite... Crime... Vraiment... Nous étions assez choqué après elle et aussi tellement désolé pour la serveuse que nous sommes restés dans le portique pour attendre que le gérant revienne mais probablement que la méchante cliente avait encore du venin a jeté car même après deux minutes le gérant n’était pas revenu... Nous sommes partis en se morfondant un peu pour la pauvre gentille serveuse... Espérons que le gérant a été capable de discerner la cliente pleurnichade pour rien dans tout ça...
Restaurant ouvert Précédent 033/156 Suivant
Longueuil/Cousineau